Archives de tags | chicklit

( COCKTAIL CLUB – M. Wickham ) Sex on the … bide

cocktailclub - 1Avant d’attaquer ma série de billets touristiques au sujet de mes dernières vacances en Crète ( je sais que vous avez hâââte ! ) , je tenais à vous toucher quelques mots du dernier roman de Madeleine Wickham que j’ai lu : COCKTAIL CLUB.

Madeleine Wickham…Ce nom ne vous dit peut-être rien du tout, mais en fait vous connaissez sûrement cette romancière sous le nom de Sophie Kinsella,  célèbre auteur de Lire la suite

( Envie de fraises – J. WEINER ) La maternité pour les nulles


enviedefraises - 2Vous avez pu le remarquer ces dernières semaines : je chronique pas mal de livres en ce moment.

Pour moi, lire est un pur moment de détente, un moyen de se relaxer les neurones et de s’évader, un outil pour améliorer son orthographe en douceur, et également un bon somnifère. Bref, bouquiner pour moi est un vrai plaisir à consommer sans modération !

Mon genre littéraire de prédilection pour la période estivale est indéniablement la chicklit. Je suis une véritable chicklit-addict et Lire la suite

( Crime et couches-culottes – J.WEINER ) Detective housewife

crime - 6Cet été, j’ai vécu une véritable boulimie de lecture. Dans mon petit studio meublé, il fallait – justement -meubler les longues soirées en solitaire et vu la quantité d’inepties télévisuelles qu’on nous a servi, je me suis rapidement tournée vers un autre média : la littérature.

Mais je n’avais pas envie de me prendre le chou avec des intrigues policières, des romans fantastiques ou des recueils de nouvelles. J’avais envie de CHICKLIT, cette Lire la suite

( LE GARCON D’A CÔTé – Josie Lloyd & Emlyn Rees ) Mon voisin le charmeur

legarçon - 1Une lectrice assidue du blog m’a récemment fait la remarque ( lors du big concours que je n’ai toujours pas fini de dépouiller ) (mea culpa ) que je n’écrivais que rarement sur les romans que je dévore.

C’est vrai.

La raison en est toute simple : si hier, je ne pouvais envisager de m’endormir sans lire quelques pages, la reprise d’une activité professionnelle depuis le début de l’année m’a vaccinée. Pas besoin de littérature pour pioncer, en fin de soirée je suis rincée ^^

Heureusement, la période estivale et la piscine géante présente sur mon lieu de villégiature ( cependant ne vous y trompez pas : je ne suis pas en vacances mais en mission professionnelle ! ) sont des prétextes tout trouvés pour se remettre à l’une de mes activités favorites : la glande.

Et quand t’en as marre de gober les moustiques mouches sur ton transat, tu chopes un bouquin. Mais personnellement, j’ai pas envie d’un roman prise-de-tête dans ces moments-là. Je préfère me détendre du neurone.  La chicklit ( = littérature pour poulettes ) Lire la suite

( La Madone des enterrements – M. WICKHAM ) Les deuils, c’est pas vraiment chick…

madone1En ce moment j’ai un rythme de lecture carrément effréné.
Je me farcis des bouquins de chicklit en 2-3 jours et les enchaîne rapidement. Il faut dire que je ne peux pas envisager de me coucher sans lire une bonne demie-heure le temps de trouver le sommeil.

Si vous vous souvenez de mon billet sur Drôle de Mariage , je m’étais jurée de ne plus acheter ou lire de romans de Madeleine Wickham alias Sophie Kinsella . Et pourtant j’ai craqué, sans doute un jour où dépitée de ne pas trouver de nouveautés côté chicklit dans les rayons de la FNAC, j’ai jeté ce roman dans mon panier.

J’ai dévoré ces 348 pages en 3 jours ( oui même quand je n’accroche pas, je lis vite car j’ai hâte de passer au bouquin suivant ^-^ ) seulement mais malheureusement il ne m’a pas laissé un souvenir impérissable. Et pourtant il s’agit de Lire la suite

( La fille de sa mère – J. WEINER ) Ta mère est tellement grosse que…

fille0Mon titre vous rappelle sans doute les vannes pourries que nous nous lançions il y a quelques années à la tronche , avec des variations toutes aussi classes comme « ta mère est tellement bête » ou « ta mère est tellement moche » ..
Vous commencez à me connaître : j’ai pris le parti de vous parler de toutes les lectures, aussi futiles soient-elles afin de vous donner envie de lire ou au contraire, d’éviter certaines oeuvres sans intérêt. C’est toujours du côté chicklit que je me rue dans les rayons de la FNAC , en quête éternelle de nouveautés.

C’est ainsi que je suis tombée sur un roman de Jennifer Weiner , un nom que vous avez pu découvrir si vous lisez régulièrement mes avis. Sur l’étagère, j’ai dû farfouiller jusqu’au fond du meuble en quête de nouveauté(s). Je suis tombée sur LA FILLE DE SA MERE et je me souvenais parfaitement avoir aimé ma précédente et première lecture de cette romancière.

Après avoir déboursé les 8,10 € nécessaires à son acquisition au Lire la suite

( Misérable Miranda – I . WOLFF ) Cette pouffe est une CHICK fille !

miserable0Il y a des écrivains comme ça, que dès qu’il sort un nouveau roman, tu te précipites dessus. C’est le cas avec Isabel Wolff auteur de chicklit que je dévore littéralement.

Aujourd’hui je vais donc vous parler d’un de ses livres que j’ai dévoré en 3 jours tant il m’a transportée dans l’univers d’Isabel, une fois encore : MISERABLE MIRANDA .

Même si elle compte plus de parutions que sa consoeur Beth Harbison, je ne peux pas continuer ce billet sans vous énumérer les romans déjà publiés d’ Isabel Wolff.
Après je vais pas vous gonfler avec sa vie, ses lardons et tout le tintouin, vous avez juste besoin de savoir qu’elle est britannique et coule des jours heureux à Londres, et que sur son site Internet elle parle déjà de son prochain roman, à paraître cette année…J’ai Lire la suite