Archives

( BATISTE ) Toute première fois, tou-toute première fois…que je suis à sec !

baptiste - 3Dans les mois à venir, je vais assurément vivre beaucoup de premières fois. J’en compte déjà quelques-unes comme la première fois que je bâfre en toute hâte un fondant au chocolat alors que j’avais pour habitude de les déguster tout doucement  ; la première fois que je me demande si un bigorneau danse la carioca dans mon utérus  ; la première fois que je me badigeonne le bidon d’une huile anti-vergetures ; la première fois que je lis entièrement un blog consacré à la maternité ( coucou Vio ) ; la première fois que je chiale devant Enquêtes Criminelles ( chut on ne juge pas ).

Bref. Le changement c’est maintenant. Et c’est aussi le cas dans ma salle de bains puisque j’utilise davantage de produits certifiés Bio, que je me tartine TOUT le corps d’hydratants divers pour éviter de tenir la comparaison avec un pruneau désséché après Lire la suite

Lu & Lush 36 ➼ Montalbano, ce shampooing c’est du solide !

Montalbano - 3Les vacances, c’est quand même superbien je trouve. Sortir, bronzer, visiter, glander constituent mes principales activités estivales. Je n’oublie cependant pas les bonnes habitudes puisqu’à cette période, je me sens ragaillardie et prête à tester de nouvelles choses.

C’est ainsi que l’été dernier, j’ai redécouvert les avantages d’utiliser un shampooing solide. J’avais toujours eu l’appréhension Lire la suite

Lu & Lush 35 ➼ Le shampooing solide, cap’ ou pas cap’ ?

capi'vert - 2Hier sur Facebook, je vous demandais si vous aviez une idée de ce qu’était cette curieuse galette verte parsemée de petits zigouigouis qui ressemblent à s’y méprendre à des herbes de Provence.

Certaines de vos propositions m’ont bien faite rire comme celle des Crackers aux herbes ou des cookies !  Seulement voilà, si vous mangez ce machin-là, vous avez de grandes chances de faire la grimace – voire pire –  et pour cause : il s’agit en réalité d’un shampooing solide.

Je vous accorde qu’effectivement, Lire la suite

Lu & Lush 34 ➼ Mon réparateur capillaire : l’acheswannewènoua.

hsuanwenhua - 07Que les choses soient claires : je connais maintenant Lush depuis une dizaine d’années et jamais ô grand jamais la marque n’avait commercialisé un produit à l’intitulé si imprononçable : H’SUAN WEN HUA. ( merci de m’éclairer sur sa prononciation exacte )

Dont acte : mon premier conseil si tu envisages l’achat de ce baume capillaire suite à mon article, c’est de ne pas essayer de le nommer devant une vendeuse. Tu as 99% de chances qu’elle ne pige absolument pas ce que tu cherches et te demandera de bien vouloir parler français. Donc tu arrives en magasin Lire la suite

( #CONCOURS ) Mulato, et vos cheveux sont plus beaux !

mulatoJe suis plutôt vernie comme nana. Malgré des kilos en trop, malgré une peau moisie et une tignasse capricieuse, j’ai quand même collectionné les hommes pendant mes années folles. Je n’annonce pas de chiffres, ça fait trop gonzesse qui se la pète ( alors que bon, franchement, y’a pas de quoi être fière ) mais vous prenez mon âge, vous le multipliez par deux, et voilà grossièrement le nombre de mes conquêtes. On pourra dire en guise de conclusion que j’ai bien profité de la vingtaine.

Mais voici venu le temps des rires et des chants de la trentaine. D’avoir trouvé son Musclor et de le garder. De vouloir toujours être un minimum attirante pour niquer lui. Et mine de rien, je suis passée maître dans l’art de savoir planquer ses défauts. Musclor , il dit que c’est de la triche, qu’on a trop d’artifices. Je sais pas s’il pensait à ma fausse poitrine en disant cela mais toujours est-il que dans le fond, il a raison. Et moi je dis : MERCI aux artifices de nous rendre encore plus jolies qu’on ne l’est Lire la suite

( MULATO ) Racines grasses, pointes sèches ? La solution naturelle !

Mulato - 2Alors que je venais de me blesser en décapsulant une bière ( dans le Sud, ils pensent à te fournir un tire-bouchon mais pas un limonadier… wine power ! ), je me suis aperçue que s’il y a bien un truc que je n’ai pas oublié en émigrant dans le Gard pour deux mois, c’est mes cosmétos. Et particulièrement ceux dont je profite grâce aux partenaires du blog et que j’ai furieusement hâte de tester.

Parmi ces nouveautés dans ma salle de bains, deux produits sont remarquables puisqu’ils sont capillaires.

Quand on sait que j’ai un mal fou à confier ma crinière à une autre marque que Lush, il faut avoir des couilles sacrément confiance en ses propres produits pour me proposer de tester autre chose. C’est la gentille Marion de MULATO qui a osé le pari en me proposant de choisir deux produits dans toute leurs gammes de soins capillaires. ( Et croyez-moi, les gammes sont nombreuses ! )

Si tu ne connais pas cette marque toute jeune dans le monde de la Lire la suite

Lu & Lush 33 ➼ Oh oui, fais-moi mâle !

lushfleurs - 6Je n’ai aucun penchant sado-maso ou une quelconque propension à la violence sexuelle. Et il n’est pas question de pratiques chelou dans cet article, mais de cheveux.

Sisi. Jamais ô grand jamais je ne parlerais de ma vie sexuelle sur le blog ^^ Mais entrons dans le vif du sujet après cette jolie parenthèse :

Si je suis tombée sur ce shampooing LUSH lors de ma visite de la boutique à Avignon, c’est pour une raison toute simple et débile : son nom m’attirait. Les Fleurs du Mâle. Ca m’a rappelé mes années lycée où j’étudiais Baudelaire. Où j’étais encore jeune et insouciante, toussa toussa.

Au premier abord, j’ai cru qu’il s’agissait d’un shampooing exclusivement réservé à nos amis les mâles. Mais après que la vendeuse m’ait rassurée, je l’ai embarqué en petit format ( 100 mL ) et je ne sais pas pourquoi, mais je l’ai longtemps oublié dans un coin….jusqu’au mois dernier où, profitant d’un petit rangement de salle de bains, je suis retombée sur mon mignon flacon noir frappé des traditionnelles lettres blanches de la marque bobo-écolo-britannique.

J’ai toujours eu du mal à confier ma crinière à une marque autre que LUSH : après tout, c’est le Lire la suite