La fille qui kit sa moustache vite, très Veet

Veet - 08Demain à cette heure-ci, je serais dans l’avion qui nous mènera tout droit en Crète avec Musclor pour une semaine bien méritée de vacances. ( Mes articles devraient débuter comme ça plus souvent je trouve )

J’ai donc passé la journée à m’épiler. Normal. Enfin pas une journée complète hein, le chantier n’est pas si énorme. Mais ça m’a tout de même coûté une poignée d’heures.

En effet, tout gonzesse normalement velue constitue au fil des années son rituel-épilation propre à ses aspirations et à son degré d’acceptabilité de la douleur.

Pour ma part, mon rituel se compose de plusieurs méthodes dépilatoires :

  • Maillot : peinard. Je me suis faite épiler au laser il y a quelques années. Donc pas touche, pas besoin.
  • Aisselles : presque peinard. Elles sont passées sous le laser elles aussi, mais j’effectue quelques retouches au rasoir de temps en temps.
  • Jambes : dans une moindre mesure j’utilise de la cire mais celui qui a ma préférence est l’épilateur électrique. Surtout pour les demi-jambes en fait. Ca faisait des plombes que je n’avais pas dépoilé mes cuisses ; je m’y suis donc collée cet après-midi. Ca m’a pris 2 heures et surtout ça fait MAL.
  • Sourcils : pince à épiler, exclusivement.

Concernant ma lèvre du visage, j’ai eu plusieurs périodes. Celle de la pré-adolescence où j’en avais strictement rien à péter ; celle de l’adolescence où bien trop douillette pour épiler, je me contentais de décolorer ; celle de la nana honteuse prête à claque 10€ par mois en institut pour se faire éradiquer la moustache d’une main experte ; puis celle de l’âge adulte où j’ai appris à rentabiliser ma pince à épiler.

De loin, on voit rien ( sauf mon gros chtar dans le gras de la joue )

De loin, on voit rien ( sauf mon gros chtar dans le gras de la joue )

Aujourd’hui, j’ai grandi :

– Même si on les voit peu, il faut que je me débarrasse des intrus pileux au-dessus de ma bouche.

– J’ai presque 30 ans. La douleur ne m’effraie pas. En théorie. ( En pratique, j’hurle ).

– Je n’ai pas 10€ par mois à claquer pour ma lèvre. Et je reste encore traumatisée par l’esthéticienne qui m’avait ri à la barbe quand j’avais déclaré vouloir me faire épiler la moustache. « On dit LA LEVRE mademoiselle, la moustache c’est pour les mâles ».

J’étais parfaitement satisfaite de ma pince à épiler qui a l’avantage de ne pas me faire souffrir mais l’inconvénient de faire durer des plombes l’épilation de la moustache. Et pourtant quand je suis tombée sur ce kit VEET de bandes de cire froide pour le visage dans mon supermarché , j’ai banqué. Je suis une aventurière poilue, l’Indiana Jones de l’épilation, la Christophe Colomb de la beauté : je vais m’auto-mutiler la moustache et ça me met en joie.

Veet - 04

 

Bon en vrai, je l’ai pas utilisé immédiatement ce kit. J’avais un peu les miquettes. Après quelques semaines d’hésitation, j’ai essayé une première fois. Ca n’avait pas dû faire si mal puisque je ne m’en souviens pas.

Et aujourd’hui, à 24 heures de mon départ en vacances et alors que j’avais passé 2 heures à m’épiler les cuisses, je n’avais juste plus le courage de sortir ma pince pour m’occuper de la moustache. J’ai donc dégaîné mon kit, ses 18 petites bandes de cire et ses 4 lingettes de finition. D’ailleurs il faudra qu’on m’explique pourquoi, NOM D’UN GROS PWAL DE PATTE ( oui je jure quand je suis énervée ), on ne te fournit QUE 4 lingettes huileuses là où tu as 18 bandes de cire. Mais j’en reparle dans quelques lignes.

Veet - 02

 

 

Au dos de la boîte, j’ai apprécié trouver les indications d’utilisation, simples et abrégées. Oui car à l’intérieur, tu as une notice longue comme un bras qui t’explique comment utiliser les bandes pour le maillot ( wéménon ) ou encore les aisselles ( moi vivante, JAMAIS ! ). Donc là, juste en regardant le cul de la boîte,  tu piges vite comment te servir de ces petites bandelettes.

Veet - 03

Je ne vais pas paraphraser les explications : elles sont on ne peut plus claires.

Les deux parties de la bande se décollent facilement après les avoir chauffées entre deux paumes.

Veet - 05

 

Et c’est là que mon premier conseil intervient : je pense qu’il est plus judicieux de couper aux ciseaux les bandes à la forme voulue. Sur la photo ci-dessus, on voit bien que le tissu est large tandis que la bande de cire est toute fine. Je vois pas l’intérêt.

Je l’ai d’abord collée telle qu’elle sur la moustache, et en haut elle me chatouillait dangeureusement le pif tandis qu’en bas, je menaçais de bouffer la bande. J’ai donc découpé proprement la chose et elle ne m’a plus gênée.

Après quand Veet te dit qu’il faut lisser la bande dans le sens de la pousse du poil,  j’ai envie de rigoler. Mes  moustapoils se barrent dans tous les sens, et il est pas né le mec qui arrivera à les discipliner. Je lisse donc vers le bas, car chez les gens normaux, je pense qu’ils se dirigent tous vers le bas.

 

 

Le chantier poilu - AVANT

Le chantier poilu – AVANT

 

Là tu as la bande collée sur la trogne. Tu ne peux plus reculer. Il va FALLOIR que tu tires.

Dans mon cas, j’ai pris une grande inspiration et j’ai serré fort les fesses.

J’ai tiré.

D’un coup sec.

Ohputaind’samamanbordelaïïïïïïïïïe.

Bon, clairement ça fait pas du bien. Mais la douleur reste supportable et surtout fugace. Comme je vois encore des poils, j’insiste encore en appliquant un morceau de bande là où les poils résistent puis je tire très vite. Plusieurs fois d’affilée.

Après ça brûle un tantinet et tu chéris les lingettes imbibées d’huile que tu appuies très fort sur la zone épilée, comme l’esthéticienne le faisait. Ca soulaaaaage. Et ma crainte de sentir l’olive à deux kilomètres a disparu : les lingettes sentent bon la rose. C’est discret, j’aime bien.

Ensuite tu admires le résultat du massacre :

Veet - 06

bybye le duvet !

 

Adieu gropwals bruns !

Adieu gropwals bruns !

Je juge que la majorité de mes poils ont été arrachés durant le chantier qui pour tout, m’aura pris 2 minutes. C’est donc ravie que je me suis débarrassée de mes intrus pileux beaucoup plus rapidement qu’avec ma pince chouchou.

Cependant, je tique sur deux points :

  1. Pour la moustache, une bande de cire suffit. Avec 18 bandes et seulement 4 lingettes dans ce kit, je sens qu’il va falloir rapidement que je me badigeonne d’ Isio 4 et cette perspective graisseuse ne m’enchante guère.
  2. Tous les poils n’ont pas disparu. Si on y regarde de près, on voit que certains font de la résistance. Certes ceux de la commissure des lèvres sont difficilement atteignables mais ceux qui sont bien dressés pile au milieu de ma moustache, je voulais tous les voir crever.
Veet - 09

En haut à gauche, encore un gros tas.

Veet - 10

et d’autres épars en plein milieu

Il faudra attendre quelques heures que la zone dégonfle avant de m’attaquer aux récalcitrants avec ma fidèle pince. Ultime conseil : ne pas s’épiler la moustache une heure avant de partir en soirée, t’as la lèvre mégagonflée. Mais pas genre Angelina Jolie avec ses grosses lèvres pulpeuses, non non.  Plutôt Donald Duck qui s’est pris un ramponneau dans le bec.

 

Pour conclure, j’ai aimé :

  • 18 bandes pour environ 6€, ça me fait 18 épilations de moustache.
  • C’est rapide ( à peine le temps d’hurler ).
  • C’est efficace, en une bande t’enlèves la majorité des intrus.
  • Les lingettes soulaaaagent et elles sentent bon.

J’ai moufté :

  • 4 lingettes dans le kit… On est radin ( ou mauvais mathématiciens ) chez Veet !
  • Retouches obligatoires à la pince à épiler.

 

Depuis cette épilation, je passe mon temps à me toucher la lèvre : c’est tout doux. Le kif. Il en faut peu pour être heureuse. Même si dans 3 semaines, je sais que je vais devoir remettre ça, grmblblbl. Pour l’heure, je suis imberbe des cuisses et de la moustache, ma mission est remplie pour partir en Crète tranquillement demain.

Satisfaction : 8 / 10

 

Et toi, comment épiles-tu ta moustache?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

26 réflexions sur “La fille qui kit sa moustache vite, très Veet

  1. Mwahaha, je devais le faire aujourd’hui, j’utilise es bandes de cire depuis quelques mois et franchement, ça me fait tellement mal que mes yeux en pleurs tout seuls, du coup je repousse l’échéance, ce qui n’arrange rien vu que plus les poils sont longs et plus ça fait mal ^^ (mais je suis une super douillette de la moustache).
    Sublime la crète ❤ chanceuse !

  2. J’utilise aussi les bandes de cire froides, mais pas la même marque (concrètement, on s’en fout de la marque, il n’y a toujours que 4 lingettes d’huile avec). La première fois que j’ai épilé mes lèvres je n’ai pas découpé la bande et j’ai donc arraché une partie de la peau de es lèvres avec, et ça c’est bien pire que l’épilation en elle-même ! J’ai parlé des Do’s et Don’t de l’épilation du visage sur mon blog il y a un moment : http://www.hellocoton.fr/to/Qf2q#http://leplacarddedelphine.blogspot.com/2014/05/epilation-visage-chez-soi-les-dos-donts.html

    Et ce que tu racontes colle bien avec l’idée que je m’en suis fait, même si pour le coup tous mes poils s’en vont, sans besoin de retouche 🙂

    Félicitations pour la Une !

  3. coucou, merci pour cet article!
    par curiosité, combien ça coûte pour l’épilation maillot+aisselles au laser ? et est ce que ça fait très mal ? merciiiiiiiiiii et bonnes vacances!!

    • Coucou 🙂
      J’ai payé 120€ la séance pour maillot intégral + SIF ( sillon interfessier…glam ! ) + aisselles.
      Sachant que j’ai eu besoin de 6 séances étalées sur 2 ans.

      Non ça ne fait pas mal, et pourtant je suis douillette ! Tu me donnes une idée de futur article ^^

  4. super article et pour une fois qu’on voit un vrai avant-après (pas comme la pub où t’as la nana complètement imberbe qui s’épile hahaha) j’utilise les mêmes bandes de cires que toi pour cette partie de mon anatomie par contre je les coupe en deux pour faire chaque côté à a fois sans m’embêter trop (je les trouve trop longues sinon). sinon pour enlever le surplus de cire j’utilise un reste de démaquillant biphasé de nivea (celui qui se biphase pas et qu’il me reste que la partie bleue) et ça fait bien le job ! j’ai adoré ton article du coup paf ! je m’abonne 🙂 bisous !

  5. Je suis toujours ravie quand je vois qu’on arrive à se contenter des bandes de cire froide parce qu’avec moi, ça n’a jamais fonctionné comme ça aurait dû. Le résultat n’a jamais été impeccable (quelque soit la zone épilée). J’avais aussi essayé la pince pour la moustache mais franchement, trop de temps et trop de douleurs ! Bref, pour moi, rien ne vaut le bon gros pot de cire orientale chaude Veet et je mets aussi peu de temps que toi pour un résultat absolument nickel (à renouveler toutes les 2 semaines parce qu’il est hors de question pour moi de redevenir moustachue ne serait-ce que d’un seul poil).

  6. J’ai découvert cette technique d’épilation il y a environ 10 ans et la bonne nouvelle que je voulais partager avec toi : au début je devais le faire tous les mois, puis de moins en moins, et maintenant environ une fois par an !!! \o/ Je n’ai jamais été extrêmement poilue de la moustache… euh… lèvre, et je ne peux pas garantir que ça fera le même effet, mais sait-on jamais ? Un autre truc : pour les lingettes huileuses, je coupe juste le bout de l’emballage, juste assez pour l’ouvrir, et ensuite je les remets dedans, je replie le dessus de l’emballage et je les réutilise plusieurs fois. Elles ne sèchent pas. Point de vue hygiénique j’ai tendance à penser que ce milieu très gras n’est pas très bon pour les bactéries et tout le reste, en tous cas je n’ai jamais eu de problèmes de réaction ou autre… Voilà, au cas où ça pourrait te servir et t’encourager 🙂

    • Super ! Merci pour l’astuce 🙂 C’est vrai que ces lingettes ne sont que 4 mais elles sont HYPER grandes et je n’en utilise qu’un petit morceau…du coup, je te dis pas le gâchis !

      Ton expérience moustachue me met en joie : j’espère que d’ici quelques années, moi aussi je n’aurais à le faire qu’une fois par an ^^

  7. Décoloration pour moi : comme je suis très blanche de peau et que les poils deviennent presque transparents (et non blonds/jaunes), on n’y voit que du feu.
    Les photos zoomées montrent que la peau sensible de cet endroit en prend un sacré coup, ouch ! Je préfère la décoloration 😉

  8. Pour le moment, à la pince à épiler. Heureusement, je n’en ai pas trop. Ensuite, je vais tester un nouveau machin Braun. et cet hiver, je teste une machine à lumière pulsée (à domicile). Je vais bien voir ce qui est réellement le plus efficace.
    Bonne vacances ! (je rêve d’aller en Crète alors j’ai hâte de lire ton avis à ton retour !)

  9. Je connais ce mode d’epilation depuis 5 ans. Je ne fais ma moustache qu’avec ça, Veet ou encore je te conseille les bandes de cire froides visage de Laurence Dumont pour peau sensible, je les trouve meilleure et plus douces, pour le visage surtout sur cette zone qui réagit vite.
    Pour la découpe je suis parfaitement d’accord avec toi, moi aussi je fait ça pour plus de précision parfois je coupe même de petits morceaux pour faire une retouche sourcils.
    Pour les rougeurs tu devrais éviter de passer plusieurs fois sur la même zone, passer une bande et les poils qui reste avec la pince ça ne te fera pas mal vu que la peau est  » anesthesiée » par la douleur de la cire. Je fais toujours mes lèvres la veille de la sortie ou voyage ou autre parce que sinn c’est pas beau même avec une bb crème j’ai eu un jour droit a  » ta fais ta moustache toi ! Cz se voit t’es rouge » lol. #connasse.

    Pour les lingettes je me suis faite la même réflexion la première fois comme toi, mais crois moi si tu les remet dans leur paquet et que tu le ferme bien ça ne seche pas. Ça reste imbibé d’huile, donc une lingette peut te faire plusieurs epilation. Tu ne va pas utiliser toute une lingette pour une zone aussi petite. Sinon tu applique un peu d’huile d’amande douce ou d’huile de coco ou sésame. Ça appaise, tout simplement.

    Ces bandes sont pratiques, ça fait un peu mal mais c’est supportable. Et c’est vite rentabilisé. Le paquet tiens longtemps. Bonne vacances ! Et bravo pour la une ! ^^

  10. En fait faut éviter de recoller la cire plein de fois au même endroit, ça va bien irriter ta peau et faire comme une légère cicatrice (légère einh !!) tu finis à la pince à épiler.
    Ensuite, un coton et de l’huile d’olive, ça marche très bien à la place des lingettes (pour info, tu utilises une fois ta lingette, tu la plie dans l’autre sens et tu la remets dans son sachet fermé avec une pince à linge, ça se conserve super longtemps)

    J’utilise les bandes quand mon compte en banque est « un peu juste », sinon je fais tout en même temps avec le maillot chez l’esthéticienne 🙂

  11. A VOTRE ATTENTION!!!!!
    Vous qui êtes à la recherche de prêt d’argent, je ne sais pas comment vous faire part de ma joie car étant moi même à la recherche de prêt, je suis tombé sur un Mr nommé Jean-Luc un Mr d’affaires français. Il m’a octroyé un prêt de 98000€ pour finir l’achat d’un immobilier ,Il est disposé a faire n’importe quel prêt allant de 2000€ à 45.900.000€ à n’importe qui et partout dans le monde à un taux d’intérêt très faible de 2% et j’en ai parlé à plusieurs collègues qui ont également reçu des prêts chez ce monsieur sans avoir de soucis. Particulièrement à moi, j’ai reçu ma demande de crédit par virement bancaire en une durée de 72h sans protocole et je suis tout à fait satisfait. La raison qui me pousse à publier cette annonce sur les blog du net et que ce monsieur continue toujours de faire des merveilles à des gens qui sont vraiment dans le besoin. Alors j’ai décidé de faire part de cette opportunité à vous qui n’avez pas la faveur des banques ou qui avaient eu à faire à des prêteurs malhonnêtes qui ne font qu’abuser de la personnalité d’autrui; vous avez un projet ou un besoin de financement, vous pouvez lui écrire et lui expliquer votre situation; il vous aidera s’il est convaincu de votre honnêteté ,
    son email est : berardjeanluc052@gmail.com

  12. j’utilise aussi les bandes veet pour la « lèèèèvre » mais je les coupe en 2 au milieu pour avoir deux bandes plus courtes (4 en fait , je découpe avant de séparer en 2 bien sur). C’est plus simple car tu peux du coup faire les deux cotés de la levre séparément et effectivement, je trouve que les poils poussent symétriquement si on peut dire du coup je tire à chaque fois vers le haut un coup comme ca / un coup comme ca \ lol.
    et ca part bien! Bien sur n’oublie pas le milieu si tu veux pas finir à la hitler haha. ca limite la douleur de le faire en 2-3 fois mais c’est plus long que tout d’un coup. attention à ne pas trop repasser moi ca m’est déja arrivée d’avoir des croutes (oui je sais :/) a avoir trop passé :/ !!

  13. Chouette article !! vraiment ! 🙂 ppff moi et ma « lèvre » (comme dit l’esthéticienne !) c’est tout un programme ! jusqu’à il y a quelques années je ne m’en souciais pas car je suis plutôt blonde donc je n’avais pas de soucis de poils voyants. Mais depuis, soit je décolore, mais même décoloré ce n’est pas hyper clean donc j’ai aussi ce genre de bandes, mais ça fait superrrr mallll ! 😦 là, d’ailleurs, je vais devoir y passer ; on va dire que ton article va avoir tendance à me motiver ! lol ! bises ! et bonneeees vacaaaances !! :p

  14. Bonjour
    Je me dis que j’aurai dû investir dans l’épilation laser y a quelques années, ça m ‘aurait fait faire des économies…. Heureusement à force de s’épiler à l’épilateur électrique, les bulbes s’abiment ça pousse un peu moins (un peu seulement parce que à la base je suis comme même très brune et bien poilue) Pour la moustache, euh pardon la lèvre ^_^ je décolore et j’enlève deux ou trois poiles trop voyant ^_^
    Dans le genre « traumatisé par son esthéticienne », je me rappelle d’une fois où j’y avais été pour une épilation à la cire des aisselles . Elle m’avait fait la remarque que j’étais bien poilue, que j’avais même plusieurs poils sur certaines bulbes… grand moment de solitude et très mal à l’aise surtout ! je ne suis jamais retournée la voir !

  15. Faudrait que j’essaie car ma moustache aussi m’agace surtout quand je fais des articles sur des RàL et pour les photos je ne vois QUE CA ! Mais j’ose pas épiler car je sais que c’est comme les aiselles etc faudra le refaire tout le temps 😦

  16. De mon côté c’est la même histoire que toi, décoloration puis épilation et même un peu des deux en fait aujourd’hui. Mais c’est vrai qu’à la pince c’est long, donc les bandes ont quand même des avantages… Mais enfin surtout je vais tester l’épilation semi-définitive à lumière pulsée avec le Tanda me Touch ! Impossible à faire sur peau bronzée cela dit, donc j’attends de retrouver ma pâleur naturelle (j’ai un peu peur, j’avoue !).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s